Sujet de conversation avec une fille : Le guide pour créer une conversation captivante

Testez vos chances

Avant de continuer la lecture, avez vous fait le test pour savoir si vous avez les capacités de séduire une femme ?

EFFECTUER MON TEST GRATUIT

Vous vous êtes un jour, sûrement aperçu que les relations humaines ne se passaient jamais exactement comme dans les films. Surtout, quand il s’agit d’entretenir un sujet de conversation avec une fille et captiver toute son attention, la réalité devient tout autre. Dans un roman à l’eau de rose ou au cinéma, c’est toujours un beau mec sorti tout droit d’une revue de mode qui se lève gaillardement avec une telle confiance qu’en un claquement de doigts, il se retrouve en pleine discussion passionnante avec la plus belle fille de la soirée.

De son côté, la fille à l’air déjà conquise, elle sourit tout le temps et apparemment, elle se prend miraculeusement au jeu. Comment arrive-t-il à captiver tout aussi facilement l’attention de la fille ? À séduire juste par ses propos ? C’est la grande question à laquelle on a tous essayé de répondre une fois.

Un scénario à éviter lorsque vous discutez avec cette femme

Dans la vraie vie, c’est un tout autre scénario. Imprégnons-nous un peu de ce qui nous arrive généralement. Vous êtes à une rencontre ou à l’anniversaire d’un copain et vous voyez de loin la fille qui a plusieurs fois retenu votre attention. Visiblement, elle est seule et s’ennuie. Vous approchez délicatement, décidé à marquer son esprit en la sauvant des griffes de la solitude.

Les phrases bateau

  • « Salut, comment tu vas ?
  • Je vais bien et toi ?
  • Très bien… »

Entre temps, la grosse paire de godasses que vous avez spécialement portée pour l’occasion, ajoutée au stress, vous empêche de rester droit et stable devant elle. Vous êtes conscient qu’elle a déjà remarqué votre angoisse. Tout en sueur, vous continuez :

  •  « …tu fais quoi toute seule ? »

Avant qu’elle ne vous réponde, vous pensez déjà à la prochaine question que vous allez poser. Mais elle ne vous vient pas à l’esprit. La panique prend peu à peu le dessus. Pour ne rien arranger, elle répond :

  • « Bon… rien, je suis juste là, c’est tout. »

Ce qu’il faut éviter: la panne d’inspiration

Bienvenue la panne d’inspiration ! Vous ne savez plus quoi dire. Avec un sourire gêné, vous lui répondez en bégayant :

Testez vos chances

Avant de continuer la lecture, avez vous fait le test pour savoir si vous avez les capacités de séduire une femme ?

EFFECTUER MON TEST GRATUIT
  • Euh ben … euh… c’était juste pour te saluer. On se dit alors à la prochaine ?

À ce moment, vous comptez sur sa réponse pour relancer la discussion et retrouver vos moyens. Mais elle répond tout simplement « merci ».

comment parler avec une filleVous avez ainsi épuisé toutes vos questions classiques et pour éviter les questions lourdes et ennuyeuses, vous préférez arrêter très vite la discussion. Généralement, on pense à tort qu’il faut être un tombeur né, le plus brave des guerriers ou un beau parleur pour tenir un sujet de conversation avec cette fille ? Ce guide tombe à pic, pour vous prouver tout le contraire. Il n’existe pas de sélection d’hommes capables de discuter convenablement avec une fille et une autre totalement incapable de le faire. Il suffit juste de suivre ces quelques pistes soutenues par un peu d’exercices et vous finirez par vous émerveiller. Vous pouvez vous servir de ce guide partout, pour un rendez-vous, à la fac ou dans un lieu public.

pour commencer : Aimes-toi toi-même

Avant de se demander : est ce qu’elle m’aime ? Aime toi. Le premier facteur et l’un des plus importants à prendre en compte pour débuter sereinement un sujet de conversation avec une femme, est lié à votre propre personne. En effet, il s’agit de votre aisance physique. Il est primordial avant de se lancer dans une discussion de tout mettre en œuvre pour se sentir à l’aise et confiant. Ce n’est pas par hasard que les grands séducteurs sont souvent des hommes bien dans leur peau, bien habillés, bien parfumés et en tout point taillés pour l’enjeu.

De votre côté, vous devez faire pareil, mettre toutes les conditions nécessaires en place pour vous retrouver dans votre élément. Tout homme serait par exemple, très vite déstabilisé s’il devait discuter tout en étant conscient qu’il a des restes de ketchup au-dessus des lèvres. Il en est de même pour vous lorsqu’un paramètre vous déboussole et vous retire de votre zone de confort.

La présentation physique

Ainsi, le premier point à surveiller, est votre présentation physique. Vous devez rester présentable et beau. Cela n’est pas synonyme de s’habiller comme pour fouler le tapis rouge. N’oubliez pas que la finalité, est l’instauration de l’aisance et du naturel. Dans ce sens, il faut s’habiller simplement, élégamment et aimer par-dessus tout ce que l’on porte. Si vous en faites trop, elle s’en rendra très vite compte. Imaginez la scène, si vous vous mettez en costard alors que votre interlocutrice est dans un simple t-shirt.

Vous ne réussirez qu’à installer un sentiment de gêne. De même, vous devez en tant qu’homme, soigner votre apparence. Si vous devez vous raser, vous coiffer, vous épiler, faites-le. Soyez modéré sur le parfum ou le déodorant. En passant devant un miroir vous devez aimer ce que vous voyez. Si c’est le cas, il n’a pas de doute que vous venez de marquer un gros point pour que le sujet de conversation avec une fille soit réussi.

sujet de conversation qui plait aux fillesAvoir une aisance personnelle

Le second aspect à prendre en compte, toujours dans la recherche d’une aisance personnelle, est de se conformer aux standards du lieu de rencontre. Si c’est un rendez-vous arrangé depuis un bon moment, il faut se conformer au code vestimentaire. Il n’a rien de plus stressant que de se retrouver dans un lieu où vous êtes différents en tout point des autres. Si vous ne vous appropriez pas l’environnement, c’est ce dernier qui aura raison de vous.

Or, si vous êtes stressé, aucun mot ne pourra sortir de votre bouche. D’un autre côté, si c’est une discussion improvisée, cela implique que vous preniez l’habitude de rester présentable lors de vos sorties. Maintenant que vous êtes physiquement au point, votre attitude et vos manières comptent également. Pour se montrer sous son meilleur jour, le savoir-être est tout aussi important. Au restaurant, il faut respecter les bonnes habitudes et éviter par exemple de mettre les doigts au nez.

Avoir l’habitude

Le dernier aspect important pour la réussite de la discussion, est lié à la force de l’habitude. Ce n’est pas le jour d’une rencontre avec une fille, qu’il faut changer tous ses rituels. Une nouvelle habitude aura tendance, dès les premiers jours à vous désorienter. Restez avant tout vous-même en sachant que vous ne jouez pas un rôle. Demeurez dans vos habitudes, ne mettez pas une nouvelle paire qui tout le long de la discussion, vous gênera ou vous empêchera de marcher normalement, des verres que vous n’avez jamais mis auparavant pour soi-disant garder un côté mystérieux. Être présentable n’a jamais été synonyme de transformation radicale.

La peur de n’avoir aucun sujet de conversation avec une fille, ça se travaille

Une des plus grandes craintes lorsqu’on discute avec une fille, c’est de manquer d’idée, de caler complètement devant la fille qui vous plaît ou pire, se mettre à bégayer. Être élégant, simple et à l’aise, sont juste des prérequis pour éliminer tous les paramètres intrinsèques qui pourraient freiner vos élans et votre aisance à converser. Mais vous avez beau être présentable, il faut quand même parler et attiser la flamme de l’échange.

Très souvent, on a tendance à croire que lancer un sujet de conversation avec une fille, s’improvise au fur et à mesure ; qu’une fois devant la fille, les sujets de conversation sortiront comme un lapin du chapeau du magicien. C’est tout le contraire. Lors de la tenue  d’une conversation avec une fille, le fil de la discussion se prépare et se travaille. C’est ce que vous faites actuellement ici et rien de mieux que d’aller mettre la main à la pâte et exercer votre nouveau potentiel sur le terrain.

Varier les sujets de conversation

En matière de sujet de conversation avec une fille, une discussion peut être regroupée en trois grandes catégories que les experts appellent souvent registre de discussion. Le meilleur conseil serait de très souvent le varier pour captiver pleinement l’attention de la demoiselle.

Une conversation neutre

La première catégorie est celle de la conversation dite neutre. C’est généralement une conversation classique qu’on lance très souvent au début et qui se rapporte aux thématiques sans grande importance. On y retrouve les formules de courtoisie de départ, la prise d’informations sur les nouvelles de l’entourage, les habitudes et les hobbies.

Une conversation drôle

La deuxième catégorie est celle des conversations drôles. Le but est dans ce contexte, de décomplexer la fille qui elle-même peut être très stressée. Par conséquent, vous devez la faire rire grâce à des idées amusantes, la taquiner gentiment, évoquer des scènes ou des situations bizarres dans lesquelles vous vous êtes retrouvés. Vous pouvez aussi faire des blagues, mais ne faites jamais l’erreur de lancer tout le long d’une rencontre des blagues toutes faites ou d’entrer dans une sphère de vulgarité. La simplicité dans l’amusement a aussi son charme.

Une conversation profonde

La troisième catégorie est appelée la discussion profonde. C’est la place réservée à l’émotion. On y aborde des sujets qui nous tiennent particulièrement à cœur comme les ambitions personnelles, les petits tracas et problèmes, la famille. Ne pensez pas qu’il est mauvais pour un homme d’exprimer ses émotions. Vous serez surpris par la force du sentimental, surtout si votre interlocutrice partage les mêmes peines, les mêmes joies ou la même colère que vous.

L’astuce est donc de varier autant que possible les registres pour éviter l’ennui. C’est tout comme dans un bon film, il faut de l’émotion à un moment, de l’action à un autre, des scènes drôles par ci et par là. Si vous restez seulement neutre, votre discussion risque de ne pas durer, vous serez non seulement en manque de sujet, mais aussi, l’attention de la fille sera vite perdue.

Si vous demeurez toujours du côté drôle, ce sera difficile à la fille de vous prendre au sérieux si vous désirez aller plus loin avec elle. Enfin, restez tout le temps profond et vous deviendrez très vite la meilleure copine de votre partenaire et vous serez fiché « friendzone ». Le sujet de conversation avec une fille ne doit pas rester unique et calqué sur un seul modèle.

La laisser parler

En général, on adore tous parler de soi-même, notamment les femmes. En effet, une femme qui s’exprime est une femme heureuse. C’est peut-être un peu poussé, mais c’est avéré que les femmes ont besoin de se confier sur ce qui les entoure, leur vie, leurs inquiétudes ou leur sentiment. Ceci est peut-être dû au fait que dans le bon vieux temps, la parole n’était réservée qu’aux hommes et qu’on se moquait pas mal de ce que pouvait ressentir ou dire une femme.

Mais pourquoi lors d’une conversation elle ne s’en donne pas à cœur joie me direz-vous. Parce que la femme est aussi un être réservé ; il faut l’amener progressivement à se laisser aller et à se confier. Ainsi, votre rôle est de l’amener à s’exprimer comme si c’était elle qui dirigeait la conversation. Commencer d’abord par éviter les questions fermées qui amèneront irrémédiablement à la fin de la discussion.

Varier les questions

Préférez des questions ouvertes qui poussent au développement, et chasse la monotonie. Si vous demandez « est-ce que tu aimes danser ? », vous aurez toujours un « oui » ou un « non » et jamais un développement du genre « oui j’aime danser, je me débrouille pas mal du côté des danses modernes, mais la danse classique, je déteste trop surtout que ma mère passe son temps libre à danser du classique dans toute la maison…».

L’erreur commune et souvent inconsciente est de se mettre au premier plan en oubliant de laisser la femme parler. Ceci étant dit, il faut aussi éviter d’être trop larges dans ces questions ouvertes. La question « tu aimes quoi ? », est plus un appel à éviter la question qu’à y répondre. En somme, vous devez aboutir à une discussion presque équitablement répartie, où vous, dans le rôle du modérateur, vous relancez votre interlocutrice grâce à des questions du genre « et toi, c’est quoi ton avis ? », « tu as sérieusement vécu ça ? »

D’entrée de jeu, jouer sur l’énergie

savoir discuter avec une filleD’une part, en dehors des registres de conversation, il a aussi les sujets de conversation proprement dits. Varier le registre est déjà très bien, mais varier tout aussi le sujet de conversation avec une fille, c’est l’idéal. Il ne sert à rien de passer d’un registre drôle à un registre profond tout en continuant de commenter le même chemisier carrelé du prof de math. Il faut passer en revue vos plus beaux sujets, surtout ceux qui peuvent intéresser la fille.

Les thèmes ne manquent pas, musique, vie des stars, vie à la fac ou à la maison, anecdotes. Cependant, lancer un ensemble de sujet de conversation avec une fille, c’est aussi lier tous ces nombreux thèmes. En effet, il faut initier une petite transition abstraite pour passer d’un sujet à un autre. C’est très incommodant de lancer un premier sujet, de faire une pause de 10 minutes à se regarder avant de ressortir un autre thème. C’est la preuve que l’on s’ennuie énormément.

Avoir de l’énergie de vos conversations

D’autre part, il ne suffit pas de tenir une discussion littérale sans ajouter de l’énergie. Vous diriez exactement la même phrase qu’un autre homme, mais vous n’aurez pas les mêmes effets. Pourquoi ? Tout simplement à cause de l’énergie que chacun met en œuvre pour rendre ses propos passionnants. Il faut en d’autres termes incarner un leader et inspirer par ces sujets de conversation. C’est pour cette raison, qu’il est conseillé très souvent d’évoquer des faits qui vous passionnent.

Car la passion, c’est de l’énergie. Avez-vous jamais suivi le lancement d’un nouvel iPhone par Steve Jobs ? Avez-vous une fois écouté Obama lors de ces discours de campagne ? Ou, avez-vous tout simplement, suivi dans un film un commandant motiver ses troupes pour la bataille ? Les phrases en elles-mêmes, sont très simples, mais l’énergie qui les accompagne donne un tout autre sens aux discours. Il ne s’agit pas pour vous de faire un réel exposé politique. Loin de là, il vous suffit de donner le peu d’élan qu’il faut à vos sujets. Autrement, en abuser et vous sortez du cadre d’une simple conversation avec une fille.

Tenir un sujet de conversation

Par ailleurs, on est déjà aguerri sur le fait que l’une des qualités pour tenir un sujet de conversation avec une fille est de la faire participer. Pour bien réussir cet objectif, il faut savoir rebondir sur les idées de votre partenaire. Vu que vous ne pourrez jamais prévoir le fil d’une discussion de A à Z, il vous faut une qualité d’adaptation aux propos de la fille. Cette qualité consiste à trouver quelque chose à dire pour relancer la discussion quelle que soit la tournure où la direction que prend le dialogue.

Elle vous parle de son amour pour des poupées vintage, faites-lui part de vos impressions quant à ce hobby et demandez-lui si elle n’aime pas aussi les vieux garçons comme vous, ou si elle n’adore pas aussi les momies par hasard. C’est un exemple parmi tant d’autres qui lui volera un sourire et qui va l’amener à vous parler des autres objets qu’elle adore.

Les meilleurs dragueurs ont tous cette capacité, qu’ils ont travaillée au fil du temps. Ils s’adaptent, formatent leur discours en fonction de celle qui se trouve devant eux. Vous devez dorénavant exercer votre capacité d’adaptation. Devinez où ? toujours sur le terrain. C’est le meilleur moyen pour tester l’efficacité de tous ces conseils.

Parler de soi sans se vanter

Pour entretenir un sujet de conversation avec une fille, il faut à un moment ou à un autre parler de soi, de son passe-temps, sa personnalité et autres. D’abord, il ne s’agit aucunement de se vanter de ce que l’on n’est pas ou qu’on ne sera jamais. Avant tout, la règle d’or est d’être soi-même, mais raconter son quotidien de façon intéressante. Généralement, on aboutit à deux effets quand on parle de soi.

Soit vous parlez si mal de nos passions que la fille en face est éreintée et décidée à ne plus jamais nous demander de partager nos hobbies, soit on y met de l’énergie et on raconte des situations palpitantes même s’il s’agit d’une passion pour les jeux d’échecs, à tel point que la fille intègre et plonge déjà notre monde. Vous avez compris, la routine personne n’aime ça.

Trouver des sujets qui lui plait

Pour entretenir un sujet de conversation avec une fille, même si vos loisirs sont la randonnée, les mangas, les collections de miniatures de véhicules, il a un travail à faire pour en faire des sujets émouvants ou intéressants. D’abord, il faut sélectionner les sujets susceptibles d’intéresser l’autre et le rendre cool. Je m’attaque plus aux passions, car on parle d’abord de ses passions quand on veut parler de soi. Si vous décrivez vos activités, vous devez le lier à un point particulier : pourquoi vous le faites ? Si c’est parce que cette activité vous procure une relaxation extrême, il faut le développer en lien avec ce facteur.

Par exemple, si vous pêchez souvent, parler du décor, de la couleur de l’eau et de la sensation que vous ressentez quand vous mettez les pieds à l’eau. Développer un sujet de conversation avec une fille, c’est aussi lui laisser un peu de vous au final. Vous vous éclatez à fond grâce à votre passion, laissez-lui sentir l’ambiance, la joie et l’excitation qui émane de cette activité. Vous faites du social, vous aidez les personnes âgées dans les centres, laissez la fille en face sentir la bonté qui se cache en vous.

Considérer le langage corporel

Tout au long de ce guide, on a mis principalement l’accent sur le langage verbal, le développement du sujet de conversation avec une fille, l’apparence physique et le savoir-être. Mais il demeure une sphère tout aussi importante, le langage non-verbal. Au cours d’une discussion, il faut garder un œil sur le langage corporel de la fille et prendre soin de suivre le vôtre. Tout d’abord, il est indispensable de garder un contact visuel avec la fille, surtout quand elle vous parle. C’est une marque de respect qui montre que vous vous intéressez réellement à ce qu’elle vous dit.

Si elle sent que ces propos sont vraiment importants à vos yeux, cela la poussera à plus s’impliquer dans la discussion. De même l’attention portée à ses gestuels vous permettra de repérer les moments d’intérêt ou de désintérêt, d’identifier si les quelques petites pauses qui surviennent sont des pauses d’expression silencieuses ou des blancs, signe d’ennui. Par ailleurs, vous devez aussi contrôler vos expressions corporelles. Vous êtes l’homme et en tant que tel, il vous revient de prendre en main et de diriger sans en donner l’impression, la discussion du début à la fin.

Lire les articles similaires sur l’art de séduire :